Les Perses et Prométhée d’Eschyle

Matérialité, environnement naturel et posthumanisme
Séminaire d’Anne-Sophie Noel, enseignant-chercheur, ENS de Lyon, laboratoire HiSoMA.
Mercredi 27 novembre 2019 – de 14h à 16h – Biennale d’art contemporain – Usines Fagor

Ce séminaire propose de découvrir deux tragédies d’Eschyle, Les Perses (472 avant J.-C.) et le Prométhée enchaîné (date inconnue), en s’intéressant à la manière dont s’y trouvent représentées la thématique de l’hybridité, de la fluidité ontologique, des relations entre les êtres humains et la nature. Ces pièces très anciennes témoignent d’une relation au kosmos qui semble anticiper sur des idées posthumanistes contemporaines (par exemple, le rejet de l’anthropocentrisme), tout en posant des distinctions essentielles entre ce que pourrait être une relation de ‘compagnonnage’ respectueux avec la nature et un état de chaos où tout serait mélangé et ‘in-séparé’.